jeudi 29 novembre 2018

Les mystères du Café de la Régence - numéro 6

Existe-t-il un daguerréotype de l'ancien café de la Régence ?

Précisons d'abord ce que j'appelle "l'ancien Café de la Régence".
Il s'agit tout simplement de l'emplacement originel du Café, au 243 de la place du Palais-Royal.
Le Café de la Régence restera à cette adresse jusqu'à sa destruction en 1854 (avec un bref passage rue de Richelieu), suite au réaménagement de la place.


Extrait de la revue "Le Palamède" en 1847. Voir les références bibliographiques.

Sur le site des archives de la Ville de Paris, on trouve le plan de la Place du Palais Royal (Cadastre de Paris par îlot - Atlas Vasserot et Bellanger 1830 - 1850).

Archives de Paris. 4ème quartier - Tuilerie - Îlots 19 et 20

En zoomant sur le plan, nous avons ceci (j'ai grossi les numéros qui sont en petit et en rouge sur le plan) :


Le 243 (en bas) correspond au Café de la Régence.
Pour le 243 un peu plus haut et le 241, voir la suite de l'article.
Et pour l'anecdote, le 239 de la Place du Palais Royal correspond au dernier domicile de Louis-Charles Mahé de La Bourdonnais en 1840.

Je ne connais que 2 illustrations du Café de la Régence au 243 Place du Palais Royal.
La première provient du livre d'Edmond Texier "Tableaux de Paris" Paris 1852/1853, que l'on trouve sur le site de la BNF Gallica.


La deuxième représentation, je l'ai trouvé sur le site internet de la bibliothèque historique de la ville de Paris. Il s'agit d'un recueil de dessins effectués en 1852/1854 pour le prolongement de la rue de Rivoli par Gabriel Davioud, alors inspecteur général des travaux d'architecture de la Ville de Paris.

Ce brave homme a dessiné toutes les façades des immeubles qui allaient être démolis.
Et donc nous retrouvons le 243 Place du palais Royal, et la façade du Café de la Régence :

Dessin que j'avais déjà mentionné ici.

Puis au 241/243 nous avons cette façade :


Et en zoomant en haut à droite de l'immeuble, nous avons ce détail :


"Pour cause d'expropriation "Daguerréotype Andrieux" sera transféré rue de Rivoli n°?"
"Daguerréotype 243 Andrieux 243".

Tout ce cheminement pour arriver à la question initiale de cet article :
Existe-t-il un daguerréotype de l'ancien café de la Régence ?

M. Andrieux a-t-il eu la bonne idée de faire un daguerréotype de la façade de son immeuble (et donc du Café de la Régence) avant son déménagement ?
Ou bien un autre daguerréotypiste a-t-il eu cette bonne idée ?
Si oui le daguerréotype existe-t-il quelque part ? ... Mystère.


Edmond Texier "Tableaux de Paris" 1852 - Source Gallica








jeudi 15 novembre 2018

Menus du Café de la Régence

La Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (BHVP) a mis en ligne un document très intéressant sur le Café de la Régence.
Il s'agit de 4 menus. Vous pourrez ainsi découvrir ce qui était servi en 1923, 1916, 1914 et 1907.

Il est intéressant de voir l'évolution du dessin présent sur chaque menu.

En 1923, il n'est pas question de jeu d'échecs...
Le propriétaire est probablement un dénommé Marc Doelnitz, et les joueurs d'échecs sont partis au Café de la Rotonde dans le jardin du Palais-Royal.
Les costumes me semblent anachroniques sur le dessin.
Le Café de la Régence ne s'est installé au 161 rue Saint-Honoré qu'en 1855, et il me semble que les costumes sont plus anciens.


Et une note en bas à gauche de la 1ère page mentionne la table de Bonaparte.


En 1916, le propriétaire du Café de la Régence est Lucien Lévy.
Et là le jeu d'échecs est bien présent.
C'est la même illustration sur le menu de 1914.


A noter qu'on retrouve ce dessin sur le bulletin de l'Union Amicale des Amateurs de La Régence (U.A.A.R) "L’Échiquier Français".

Source : Dominique Thimognier

Et enfin en 1907 où nous avons une autre illustration :